Les différentes utilisations du safran...

Dans l'art au fil des siècles

La crocine, puissante substance colorante contenue dans les stigmates, donne une belle couleur jaune luisante, étincelante et lumineuse. Le pouvoir colorant du safran en a fait une teinture traditionnelle dès les civilisations orientales. Il servait à teinter les soieries royales, les fils pour le tissage des tapis persans et colorait déjà les toges des bonzes (moines bouddhistes) en Asie. Depuis la nuit des temps, le safran fut utilisé pour peindre sur les papyrus, le bois ou les murs telles les fresques de la chapelle Sixtine peintes par Michel-Ange.
Ce colorant était également utilisé en calligraphie. Au Moyen-Age, les moines dessinaient les enluminures avec du safran qu'ils cultivaient eux-mêmes.





...des temps anciens à nos jours

Les vertus médicinales

Il a depuis fort longtemps été utilisé pour la réalisation des cosmétiques naturels. Absorbé en infusions, mélangé à de la graisse, utilisé en applications cutanées, ou encore trempé dans du lait...

Cléopatre l'utilisait dans la composition de ses produits de beauté. Les vertus du safran étaient déjà à l'époque, connues pour garder une peau douce et jeune, car il est reconnu comme antioxydant et régénère l'épiderme.
Les Grecs et les Romains lui attribuaient des vertus euphorisantes et parfumaient leur bain avec cette épice.

Le safran est digestif et serait un des végétaux les plus riches en vitamine B2, qui intervient dans le métabolisme des glucides, lipides et protéines, essentiels pour notre production d'énergie. Antidépresseur, il est également considéré comme équilibrant du système nerveux. Selon les différentes études actuelles, il serait également anti-cancéreux.

 

021/903.25.26

©2020 par www.safran-lavaux.ch. Créé avec Wix.com